MA DOULEUR.

Publié le par Douce Mélodie

Sans savoir que ton regard attise sa colère,

Tu le laisses t'étouffer, te priver de ton air,

Il te dévore de ses yeux emplis de haine,

Son sang bouillonne d'imaginer la scène,

Il te traque et tu sais très bien qu'il ne va pas s'arrêter,

Alors, pour ne pas mettre sa vie en danger,

Tu es prête à te jeter dans les flammes,

A le laisser te mordre, tordre ton cœur et ton âme,

Il te voit courir, il aime que tu aies peur,

Il sait que de tout ce qu'il peut t'infliger, c'est la pire des douleurs,

Il savoure le délice de t'observer souffrir,

Attendant impatiemment ce jour où tu vas en mourir.

Commenter cet article

cmaterre Arc-en-ciel 12/07/2016 14:46

Des vers criants de réalisme, qui font froid dans le dos. Mais ces choses existent réellement, hélas...

Badre 02/07/2016 00:50

Wouah ! Ça donne des frissons *_*'