Disparu...

Publié le par Douce Mélodie

Ton ombre, chaque soir,
Se glisse dans la nuit noir,
Vient retrouver mon corps abandonné,
Pour quelques heures, le réanimer.

Je ne peux m'empêcher de te haïr,
Comme toi, la nuit, de t'évanouïr,
Me laissant brûler de ce désir, de te voir revenir,
Me laissant mourir, de ces infimes souvenirs...

Cherches tu à me fuir ?
 

          Tu as toujours marché à mes côtés. Et aujourd'hui je me retrouve seule, sans tes pas pour me guider. Sans ta voix pour me dire. Je rêve encore, et j'imagine. Mais rien ne sera plus comme avant. Tu as laissé un trou béant dans ma vie, j'ai du mal à le combler. On a passé tant de temps ensemble. Pourquoi es tu parti ?

 

 

 

 

 

Commenter cet article